CAYO COCO - Photo


Français
Actualités Actualités
Aruba 2009-09-29 - Aruba

Aruba est une petite ile située à l’extrême sud des petites Antilles au large des côtes du Venezuela. L’ile de...

Yunnan - Chine 2009-05-30 - Yunnan - Chine

Aux confins de la Chine, au sud-est du Tibet, se niche l'un des territoires les plus secrets et les plus préservés de...

Martinique 2009-01-20 - Martinique

La Martinique devrait son nom à Christophe Colomb qui la découvre en 1502. Elle est devenue française en 1635. Elle fait...

Sélectionner un continent Sélectionner un continent

CAYO COCO CUBA - CAYO COCO
4.06 / 5 (16 votes)
 
Cuba Cayo Coco est à 70 kilomètres au nord de Moron, c'est un superbe îlot de plus de 350 km2 par lequel on accède par une route construite par la force de l'homme au beau milieu de l'archipel de Camagüey et de la mer des Caraïbes. Pour emprunter la digue qui traverse sur près de trente kilomètres, il faut montrer patte blanche et son passeport (+ 2 $CUC par voiture)car l'accès à Cayo Coco ou Cayo Guillermo sont interdits aux Cubains (sauf pour ceux qui travaillent au service des hôtels touristiques). Il suffit de s'arrêter au milieu de cette route émergée édifiée en cailloux pour se rendre compte de ce que peut faire la folie constructrice des hommes, une route sans terre ferme d'aucun côté.

On se trouve planté au milieu de nulle part, d'un paysage fantastique et paradisiaque avec pour panorama la mer et des flamants roses, et pour sentiment la vanité humaine à édifier des monuments qui ne servent à rien si ce n'est la gloire des touristes. Sur l'île, seuls les zébus, cochons et chevaux sauvages peuvent paîtrent en liberté, entourés d'une faune et d'une flore remarquables, appréciées par les naturalistes et ornithologues du monde entier. Ici, se trouve la plus importante colonie de flamants roses de la planète.

Une fois sur l'île, la même affection demeure lorsqu'on traverse pour rejoindre Cayo Guillermo et qu'on utilise une route tracée dans la jungle (que le Cubain n'emprunte jamais).

C'est une île qui vaut vraiment le coût d'être visitée.

Nous conseillons de voir absolument le phare Diego Velasquez sur Cayo Paredon Grande à l'est (île reliée par 100 m de digue à Cayo Coco). Ce phare ne se visite officiellement pas mais si vous le demandez gentiment au gardien, il se fera un plaisir de vous emmener en haut ! La vue est magnifique : eau transparente et turquoise à perte de vue, plages de rêves, côtes rocheuses (voir photo). N'oubliez pas de lui remettre discrètement 1 $CUC si vous êtes content de la visite !

En partant sur l'ouest de Cayo Coco, on arrive à Cayo Guillermo où se trouve la magnifique playa Pilar. Sur Cayo Coco, beaucoup d'hôtels sans âmes, seule playa Flamenco est conseillée aux routards en recherche de lieux tranquilles.
Nos Voyages
Design by Edecision